Des Mots-Niaques

Vous avez envie de parler de tout et de rien sans vous prendre la tête ?
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pris au dépourvu lorsque l'heure de la bise fût venu...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Bicrate de Soude
le Socrate multi-fonction
le Socrate multi-fonction


Nombre de messages : 4645
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Pris au dépourvu lorsque l'heure de la bise fût venu...   Mar 8 Avr 2008 - 3:20

MissDuCube a écrit:

Pour éviter les situations gênantes, tout comme les malencontreuses collisions de visages, les employés de bureau devraient opter pour la poignée de mains quand ils saluent leurs collègues du sexe opposé plutôt que pour la bise, conclut une étude britannique publiée vendredi.

... J'suis un peu "britannique" sur les bords moi, c'est pas étonnant. Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://heliconpart1.over-blog.org/
leelooow
Commence à se faire connaître
Commence à se faire connaître
avatar

Féminin
Nombre de messages : 719
Age : 30
Localisation : Strasbourg
Emploi : Etudiante
Loisirs : arts, littérature, musique ...
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: Pris au dépourvu lorsque l'heure de la bise fût venu...   Mar 8 Avr 2008 - 18:21

MissDuCube a écrit:
Alors en Belgique déjà la bise n'est qu'une seule bise (et pas 2, 3 ou 4 comme en France que je ne sais jamais combien il faut en donner) donc c'est déjà un peu moins chiant.


Dsl de revenir sur cette phrase, je l'avais pas encore lu et ca m'etonne que l'on fasse qu'une seule bise. Pour moi une bise c'est très intime. Deux ( chez moi c'est deux) c'est la normal, c'est le code socciale, mais je pourrai pas faire une seule bise à quelqu'un que je connais pas. Ce qui est dailleur s completement debile puisqu'on en fait plus à une personne qu'on ne connait pas.

Et sinon pour les bises j'en fais pas forcément à tout le monde. Quand il y a un groupe parfois je débarque et je dis bpnjuor à tout le monde mais pas la bise. EN fait dans ma classe par exemple je fais la bises tous les jours seulement à une fille, les autres c'est plus exceptionnellement genre je dis aurevoir à stephanie ( celle à qui je fais la bise tous les jours) et quelqu'un d'autres est à coté, alors là je fais la bise aussi, ou bien la veille des vacances.

Et si je croise un ou une ami(e) qui est avec d'autres ami(e)s que je ne connais pas ca dépend parfois je fais la bise et parfois je en la fais pas, ca depend de si je l'ai faite à la personne que je connais ( parfois un simple " oh salut ! Ca va ?") suffi pour ne pas faire la bise.
Revenir en haut Aller en bas
http://jeejay.over-blog.fr/
darkdays
Admin par Intérim
Admin par Intérim
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5429
Age : 34
Localisation : La Forêt magique du Monde de Monsieur Fred
Emploi : Cryptkeeper
Loisirs : créer des topics sur un forum désert
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Pris au dépourvu lorsque l'heure de la bise fût venu...   Dim 17 Jan 2016 - 2:00


Bicrate en cravate

_________________
despite all my rage i am still just a rat in a cage
---
so i wait my turn, i'm a modern man
so i wait in line, i'm a modern man
and the people behind me, they can't understand
makes me feel like, something don't feel right
like a record that's skipping and the clock keeps ticking
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/fantominus
Shangora
Elle est où la poulette?
Elle est où la poulette?
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3385
Age : 37
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Pris au dépourvu lorsque l'heure de la bise fût venu...   Dim 17 Jan 2016 - 12:01

J'ai de plus en plus de problème avec la bise, à tel point que je mets des vents monstrueux aux gens (involontairement). Je veux dire, aux gens que je connais à peine, surtout. Avec ceux que j'aime bien ça peut encore passer, mais franchement si ça existait pas (la bise, pas les gens...quoi que...) je m'en porterais pas plus mal!

Là par exemple, au travail, si quelqu'un vient vers moi dans ce but-là, quand j'arrive le matin, bien sûr je vais pas lui dire de dégager! Autrement dit, si la personne "fait le premier pas", alors j'obtempère. Mais de moi-même, non. D'ailleurs je soupçonne certains de me prendre pour une connasse hautaine et distante à cause de ça face

_________________
Vous commencez à m'ennuyer avec le port!!!
Y'a pas de mal à se moquer des abrutis. Ils sont là pour ça, non ? Pierre Brochant
And don't skimp on the pâté!
Philippe! Je sais où tu te caches! Viens ici que j'te bute, enc***!
Whem life gives you lemons, make lemonade!
Revenir en haut Aller en bas
darkdays
Admin par Intérim
Admin par Intérim
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5429
Age : 34
Localisation : La Forêt magique du Monde de Monsieur Fred
Emploi : Cryptkeeper
Loisirs : créer des topics sur un forum désert
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Pris au dépourvu lorsque l'heure de la bise fût venu...   Dim 24 Jan 2016 - 18:25

au boulot, la bise c'est pour la bonne année et l'anniversaire
jne travaille jamais le jour de mon anniversaire et certains me soupçonnent d'être volontairement toujours malade en janvier...
mais la bise au quotidien au boulot, ce serait infernal ! déjà qu'à la fac jtrouvais ça hypocrite et tape-à-l'oeil

avec mes copains de train, au quotidien, on se serre la main
alors que d'autres qui respectent scrupuleusement le "les femmes et les hommes se font la bise", je vais aux devants la main tendue  

le plus chiant quand on croise un autre binoclard, il faut se déchausser et ce n'est pas une habitude acquise. je ne retire jamais mes quatre-zyeux.

_________________
despite all my rage i am still just a rat in a cage
---
so i wait my turn, i'm a modern man
so i wait in line, i'm a modern man
and the people behind me, they can't understand
makes me feel like, something don't feel right
like a record that's skipping and the clock keeps ticking
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/fantominus
Bicrate de Soude
le Socrate multi-fonction
le Socrate multi-fonction
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4645
Age : 37
Localisation : Somewhere...A place for us
Emploi : Parfois oui, parfois non
Loisirs : Musique, guitare, passer du temps avec les amis, forums...
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Pris au dépourvu lorsque l'heure de la bise fût venu...   Ven 29 Jan 2016 - 1:06

darkdays a écrit:

le plus chiant quand on croise un autre binoclard, il faut se déchausser et ce n'est pas une habitude acquise. je ne retire jamais mes quatre-zyeux.

Ma mère porte des lunettes et quand je lui fait la bise, elle ne les retire pas, et je m'y suis tellement habitué que la première fois que j'ai vu quelqu'un enlever ses lunettes pour me faire la bise j'ai pas compris... ironiquement, je me suis dit : "Elle a peur que j'abîme ses lunettes ou quoi ? Dis-donc, elle y tient vachement !" Laughing

_________________
" I've been walking in the footsteps of society’s lies. I don’t like what I see no more. Sometimes I wish that I was blind. " - Jon Bon Jovi

" You must be the change you wish to see in the world. " - Mahatma Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
http://heliconpart1.over-blog.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pris au dépourvu lorsque l'heure de la bise fût venu...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pris au dépourvu lorsque l'heure de la bise fût venu...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'heure....
» [Collection] Heure d'amour / Bouton d'or (E.R.F)
» Comment envoyer un sms à une heure différée
» (Collection) Une heure d'oubli... (Ernest Flammarion)
» L'heure en mer, une histoire de chronomètre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Mots-Niaques :: Arts, Sciences & Culture :: Sciences molles & Sciences dures :: Sociologie-
Sauter vers: