Des Mots-Niaques

Vous avez envie de parler de tout et de rien sans vous prendre la tête ?
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les noces funèbres de Tim Burton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tchii
Squateur Attitude
Squateur Attitude
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1007
Age : 32
Localisation : Bordeaux
Emploi : infographiste
Loisirs : pc, dessin, fringues, makeup... et tant d'autres...
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Les noces funèbres de Tim Burton   Dim 15 Juil 2007 - 12:02

Il s'agit d'un -ou plutôt devrais-je dire "du"- film qui m'a enchantée ces derniers années... Et j'avais, quelques heures après sa sortie, écrit un article sur ce chef d'oeuvre du cinéma d'animation (est-ce le bon terme, Miss SilverMercure, pouvez-vous infirmer ou confirmer ?)...

Je vous le retranscrit ici, parce que je pense qu'il est relativement complet, et peut être pourra-t-il donner envie à ceux d'entre vous qui ne l'ont pas vu de découvrir ce monde magnifique que nous a campé Tim Burton...



--- Le synopsis ---

"Les Noces Funèbres" met en scène un jeune homme issu d'une famille bourgeoise, fils de poissonniers ayant bien réussi financièrement. Ce jeune homme s'appelle Victor. Ses parents n'étant que de riches bourgeois, ont comme souhait le plus cher de devenir noble, comme nombre de familles au 19° siècle. Ils ont donc arrangé un mariage entre leur fils Victor, et la fille de la famille noble du village Victoria (quelle originalité me direz-vous !). Cette famille noble est comme nombre de familles nobles, totalement désargentée, et les parents de Victoria comptent sur ce mariage arrangé pour remettre du beurre dans les épinards... Le mariage est retardé en raison du manque de débrouillardise de Victor et l'affaire tourne au cauchemar quand Victor se marie "sans le faire exprès" avec une femme morte depuis un bail déjà... Il est tenaillé entre le monde de la vie, et celui de la mort -bien marrant soit-dit en passant- Il va se rendre compte que cette femme qui lui est promise, Victoria, et qu'il n'a croisée que quelques minutes, lui manque déjà énormément dans le monde des morts...

Même si ce film est un film d'animation, je ne le conseille pas aux jeunes enfants, qui ne risquent pas de comprendre l'intérêt de certaines situations, et l'humour noir subtil de Tim Burton. De plus, certaines scènes sont tout de même spéciales, comme le moment où la mariée défunte poursuit le pauvre futur marié, avec ses jambes dépecées et ses trous dans le visage... c'est spécial quand même...
Malgré celà, ce conte de fées a une approche sympathique de la mort, et je regrette de ne pas avoir vu un truc comme ça étant petite, ça m'aurait permis de "minimiser" cette chose qui me fait si peur Wink



--- Les personnages ---

Ils sont très bien réalisés, je ne parle pas techniquement, mais psychologiquement. Ils semblent humains, faits de sentiments, de doutes, avec des traits de caractère bien marqués.

La mère de Victoria fait grincer des dents tellement elle est coincée et totalement à cheval sur les principes et le qu'en-dira-t-on...
La mère de Victor quant à elle est sympatique à force de courbettes envers sa belle-famille. Le père de Victor apporte une note d'humour dans le baratinage de sa femme. C'est frais et ça fait du bien Wink

Les personnages principaux sont encore mieux travaillés que leur famille. Les vivants pour commencer :
- Victor (voix et look de Johnny Depp) est très très humain, ses erreurs, ses doutes, ses bégayements et ses maladresses donnent envie de prendre soin de lui, c'est vraiment un personnage attachant. Pendant tout le film, j'ai espéré que ça se finirait bien pour lui, et pour lui seul. Il fait de la peine avec son manque d'assurance. Il est très passif, et on a envie de le remuer, de lui dire de bouger... ! Quand un personnage fait ressentir des sentiments, c'est qu'il est entier. Et lui, on a vraiment envie qu'il s'en sorte !
- Victoria (voix d'Emily Watson)a un rôle moins important que celui de Victor, mais ô combien nécessaire. On la découvre au fur et à mesure du film. Au départ on ne se fait qu'une mince idée d'une femme romantique qui espère que l'homme que ses parents lui ont choisi sera l'homme dont elle tombera eperduement amoureuse. Et sa déception est grande quand elle apprend qu'il a une autre femme dans sa vie. Mais elle rebondit, et l'histoire avec elle !
Les morts maintenant Wink
- La défunte mariée (voix d'Helena Bonham Carter) est magnifique, elle se prénomme Emilie, elle a réussi à me faire pleurer, elle est belle de sincérité, d'espoir : après avoir été trahie, elle a le droit d'espérer une "renaissance" avec cet homme qui l'a épousée !? Elle est aussi très humaine, et d'une grande bonté. A choisir, on en arrive à se demander, si c'est Victor ou bien elle, qui doit être heureux avant tout ! Wink


Au niveau physique, seule Emilie laisse rêveur, que ce soient ses longs cheveux marines, sa peau turquoise qui dévoile parfois un os (lol), ou sa longue robe de mariée moulante juste ce qu'il faut, décolletée juste où il faut qui lui va comme un gant. Elle a un visage fin, joli, sa bouche, son corps parfait et ses grands yeux en font la Jessica Rabbit nouvelle génération.
Du coté des vivants, ils ont le visage tendu, froid et fermé aux sentiments. Mais les plus importants parviennent tout de même à laisser transparaitre leurs craintes/doutes/espoirs régulièrement tout au long du film. Ils ont des corps longilignes et totalement décharnés, ou au contraire boulottants et rondouillards Wink


--- Situation ---

Tout au long du film, on oscille entre le monde des vivants et le monde des morts.
Dans le premiers, tout est gris, terne, les personnages portent des vêtements de couleur sombre. On découvre ce monde dès le début du film, grace aux tourbillons d'un petit papillon bleu qui parcourt ce monde. Il est le seul élément coloré de tout le paysage. Le seul "personnage" débordant de vitalité, actif... Il volete et nous permet de découvrir le petit village, ainsi que la forêt qui jouxte le village. On apprend aussi par le crieur (de nouvelles) que la répétition d'un mariage est prévue dans la journée, et que le mariage suivra le lendemain. Tous les vivants ont l'air triste, morne. Ils ont tous l'air de s'ennuyer à mourir, et pourtant...

On découvre le monde des morts un peu plus tard. Dans ce monde, tout est fait de couleurs, de joie, les personnages sont très marrants : des squelettes qui s'échangent leur crane, des pirates dont le sabre traverse la cage thoracique... Ils font la fête, ils boivent, ils chantent, ils s'amusent. La différence entre une personne morte et une personne vivante est sa couleur de peau : alors que les vivants ont une teinte blafarde et presque cadavérique, les morts ont une peau de couleur bleuatre.

Vous l'avez compris le monde qui entoure Victor et Victoria est complètement magique, et c'est la base d'un bon conte de fées. Le monde des morts est l'endroit parfait pour toutes les fantaisies. Le grand sage squelette cherche ses incantations dans les grimoires, fait des potions. Les araignées parlents, les vers aussi. Tout est loufoque, mais tellement agréable !

Les décors sont simples, l'action ne tourne pas autour d'eux, donc ils ne sont que décors et non esbrouffe de réalisation. Il y a ce qu'il faut, là où il faut : dans la forêt, on ressent bien une atmosphère quelque peu hostile quand Victor s'enfonce en son centre en récitant ses serments... Dans la grande maison noble, on ressent également la froideur qui lui est propre, cassée uniquement par le son du piano quand Victor joue... Le décor est comme tout le reste du film, destiné à recevoir l'histoire, et non à la desservir à son profit.


--- Action ! ---

Au niveau de l'action, on retrouve le schéma classique du conte de fées, avec la présentation du héros, et de la situation initiale, le départ du héros dans un endroit qui fait peur, sensé représenter le monde extérieur, ou le monde adulte. Le héros doit ensuite franchir plusieurs obstacles, avec ou sans aide extérieure pour tenter d'arriver à la fin : "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants". Sachez avant toute chose qu'un conte de fées n'a pas obligatoirement une fin heureuse : la petite sirène meurt dans le conte d'Andersen, le chaperon rouge, selon les versions du conte, n'est pas toujours sauvée par un chasseur passant par là...


L'histoire est parsemée de quelques chansons, mais que les irréductibles se rassurent, on n'atteint pas le malheureux chantignolant (chant-sanguinolant) Pocahontas de Disney.
Les chansons sont dans ce film, une façon d'expliquer une situation : l'explication des buts des deux familles vis-à-vis du mariage de leur descendance est chantée par les intéressés. L'explication de la présence d'une mariée dans le monde des défunts est faite par un jazz-band de squelettes... C'est une très bonne idée quand ce n'est pas utilisé à tort et à travers, car ainsi, on évite la légende du vieu qui raconte son histoire dans un coin d'un bar, ou le monologue de la mère dans un coin du manoir, etc... Vous aurez sans doute compris mon point de vue : une chanson qui swingue, et qui narre quelque chose d'utile au déroulement de l'histoire est 1000 fois plus digeste qu'un grand racontar qui nous endort au bout d'une minute.

On retrouve donc 3 ou 4 chansons je ne sais plus trop, dans ce film, elles ne sont pas trop longues, et font avancer le schmilblick ! Donc je me lève et je dis : oui !

En ce qui concerne la bande son, c'est tout simplement ce qui pouvait coller le mieux au film. C'est Danny Elfman qui collabore une fois de plus avec Tim Burton. Je dis une fois de plus, car c'est en effet la 12° fois que Tim Burton choisit Danny Elfman pour la création musicale de ses films. Il a notamment créé la bande originale de l'Etrange Noel de M.Jack dans lequel il prête sa voix à Jack Skeletton, mais aussi plus récemment, dans Charlie et la Chocolaterie. Le talent de Danny Elfman n'est plus à démontrer, et je trouve qu'il a réellement trouvé sa place dans l'univers Burtonien Smile Il signe là une très bonne partition donc les chants étranges, ténébreux, laissent place à des notes d'espoir et de bonheur. Dans l'univers de la mort, il semble s'en être donné à coeur joie, vu le peps, l'ambiance et la chaleur qui y règne, paradoxalement aux notes sombres et crispantes du monde des vivants. La musique colle vraiment aux images, aux sentiments, et c'est là l'une des meilleures bandes originales de Danny Elfman dans l'univers de son fameux compère.


L'histoire n'est pas totalement plate et ne tourne pas uniquement autour de la découverte de Victor du monde des morts. Quelques rebondissements (pas toutefois trop rebondissant je précise) viennent jalonner une intrigue toute simple. Ces rebondissements sont surtout des sentiments qui apparaissent, disparaissent, des doutes, des questionnements... Tout ce qui fait la vie, en somme.
C'est ainsi que je n'ai pas vu le temps passer. Le générique défilait que j'avais l'impression de m'etre lovée dans le fauteuil depuis seulement 1/4 d'heure. Mais non, une heure et quart était passée, et j'en aurais redemandé.

Au menu de cette histoire donc, beaucoup de sentiments, des situations un peu loufoques qui pretent à sourire, de sympathiques jeux de mots sur un sujet qui prete rarement à sourire... Le tout avec une réalisation graphique originale, et j'y viens !



--- T'as le look coco... ---

Bah oui, je peux pas ne pas vous parler de la réalisation de ce film d'animation !

Alors maintenant, on connait bien les films d'animation, l'age de glace, toy story, nemo, madagascar, monstres et cie -tout ça dans le désordre- ce sont des films qu'on a désormais l'habitude de voir au cinéma...
Celui ci diffère des autres. Il est très joliment fait, il a fallu 10 ans pour réaliser ce film en stop-motion.
Le stop-motion est un des techniques d'animation les plus anciennes qui soient : les personnages sont des "marionnettes", évoluant dans des maquettes, et à chaque prise de vue, on déplace doucement tout le truc ! Je vous laisse imaginer le volume de travail pour une scène, et donc pour un film !!!
Pour info, le Wallace et Gromit et le mystère du lapin-garou est un film également réalisé avec cette technique.

En 1993, l'Etrange Noel de M.Jack, est le premier long métrage entièrement réalisé en stop-motion, d'après un poème de Tim Burton alors que ce dernier était animateur chez Disney. Dans les Noces Funèbres, notre bien connu Tim passe désormais de la création et de la production à la réalisation.
Les personnages ont dans ce film une réelle épaisseur, contrairement aux personnages de l'Etrange Noel de M. Jack, semblables à du fil de fer...
Ils ont les yeux globuleux, mais sont tout fins, tout maigres, ou alors ressemblent à des poires tellement ils sont ronds...
Ils ont tous cette démarche un tantinet saccadée qui est propre à la pris de vue image par image, mais celà cadre bien avec l'ambiance du film, le monde et l'atmosphère créés par Tim Burton. Par ailleurs, les personnages semblent plus humains grace à une nouvelle technique utilisée pour les expressions du visage. Alors qu'avant, les réalisateurs changeaient les têtes des personnages, une tête après une autre, progressivement d'une expression à l'autre, désormais, c'est la tête en elle-même qui change l'expression grace à un mécanisme qui y est inséré.
Ce film en images de 3D aurait perdu la totalité de son intérêt : l'atmosphère, la poésie de l'histoire et des lieux n'auraient jamais pu être rendu, et l'histoire quant à elle serait restée banale si elle ne s'était pas déroulée dans cet univers. On sort ici du presque parfait de la 3D, des images de synthèse aussi réalistes que possibles. Le stop-motion permet de donner à ce film une griffe, une patte d'artiste que l'on ne retrouve nulle part ailleurs dans les derniers films d'animation.


Ce film est une oeuvre d'art avant toute chose, il se laisse déguster, savourer, admirer, et l'histoire qui se brode sur ce tissu stylisé qu'est l'univers de Tim Burton récupère un peu du gout et de l'authenticité qu'elle mérite.




Donc pour résumer : merci Tim (si, on a gardé les moutons ensemble ! na !) de nous offrir un tel film bourré de sentiments, de sensibilité, de sincérité, de beauté et d'humour. J'ai vraiment apprécié.




(désolée pour les fautes, si certaines se sont glissées avec fourbitude Wink)

_________________
"Vous m'adorez, ne dites pas le contraire" (Gossip Girl)

- "quand je vois tes yeux, je suis amoureux"... -
Revenir en haut Aller en bas
Kronos
Commence à se faire connaître
Commence à se faire connaître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 760
Age : 31
Localisation : Lille (59)
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Les noces funèbres de Tim Burton   Dim 15 Juil 2007 - 12:10

Et bien, je suis agréablement surpris de voir que tu aime toi aussi Tim Burton et spécialement ce film car c'est l'un de mes préférés ! Je n'ai pas le temps d'en parler longtemps car je vais à un repas de famille, mais ce soir je posterais mon article aussi lol ^^

_________________

Co-fondateur du Paulo Coelho Fan Club
Revenir en haut Aller en bas
http://ironheart59.blogspot.com
MissDuCube
V.I.P.
V.I.P.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4664
Age : 35
Localisation : Mons - Belgique
Emploi : Infographiste
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Les noces funèbres de Tim Burton   Dim 15 Juil 2007 - 13:01

Moi aussi j'aime Tim Burton !!

Et les noces funèbres entre autre ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://shadygirl0304.skyblog.com/
nekosuki
Commence à se faire connaître
Commence à se faire connaître
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 45
Localisation : au Québec
Loisirs : manga, anime et la bonne bouffe
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Les noces funèbres de Tim Burton   Dim 15 Juil 2007 - 15:14

je suis une fan des films d'animation de Burton depuis "L'étrange Noel de M.Jack" donc mes filles aussi. Je ne crois pas que parce que l'ont est un enfant qu'on ne peut pas tout en saisir(ma fille de 9 ans aime ce film depuis qu'elle a 2 ans(ok ok a 2 ans elle comprenanit pas tout mais là elle le comprend)), naturellement quand le film "Les noces funebres" est sorti au cinéma ma fille est allée le voir et de fil en aiguille a Noel c ce qu'elle demandait lolllll

En somme ces films sont des merveilles qu'il faut faire découvrir a tous!!
Revenir en haut Aller en bas
Romulus
Qui es-tu ?
Qui es-tu ?


Masculin
Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Les noces funèbres de Tim Burton   Dim 15 Juil 2007 - 22:47

Oui moi aussi j'aime bien Tim Burton et c'est vrai que les noces funèbres est mon préféré parmi ses films.
Revenir en haut Aller en bas
darkdays
Admin par Intérim
Admin par Intérim
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5428
Age : 34
Localisation : La Forêt magique du Monde de Monsieur Fred
Emploi : Cryptkeeper
Loisirs : créer des topics sur un forum désert
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les noces funèbres de Tim Burton   Sam 5 Juin 2010 - 3:38

j'ai découvert récemment (bien mieux qu'Alice...)


_________________
despite all my rage i am still just a rat in a cage
---
so i wait my turn, i'm a modern man
so i wait in line, i'm a modern man
and the people behind me, they can't understand
makes me feel like, something don't feel right
like a record that's skipping and the clock keeps ticking
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/fantominus
chtac
Itinérant
Itinérant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 384
Age : 30
Localisation : -
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Les noces funèbres de Tim Burton   Sam 5 Juin 2010 - 4:33

oh pinaise ! j'ai comme l'impression que c'est la même personne qui avait fait une courte animation (mais sans paroles) que j'avais vu y a de ça plus de 15 ans sur arte !
c'était l'histoire d'une fillette qui aux douze coups de minuit, devait monter dans sa chambre mais elle avait peur des montres, du coup elle était toute effrayée et va quand même dans son lit pour dormir... et ça se termine sur un plan rapproché sur le haut de ses draps, qui laisse apparaitre le visage de la fillette ...mais sans ses yeux. Neutral

bref un truc bien space et c'était typiquement le même genre d'anim et vu que ça ressemble à ta video ça se pourrait que ça soit le même auteur... vais relancer mes recherches Smile

Sinon je suis à la recherche des autres anims qui suivaient dans la même soirée spéciale, avec un gars qui récupère une fleur à ses pieds, et en retirant chaque pétale, il se passe un truc, genre un gros tremblement de terre,... me souvient plus trop mais c'était super.
Une autre aussi ou il y avait un ensemble de marteaux qui tapaient ensemble tout synchronisé dans une grande salle, mais un jeune marteau fais un peu le con et du coup se fait repérer... me souviens plus de la suite également... mais il me semble que ce dernier je l'avais vu sur youtube et c'était genre une des premières anim de Pixar.

_________________
" L'homme moderne découvre en fait qu'une société sept fois plus riche ressemble davantage à une automobile qui tournerait sept fois plus vite qu'à un marcheur qui aurait tout son temps "
Revenir en haut Aller en bas
chtac
Itinérant
Itinérant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 384
Age : 30
Localisation : -
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Les noces funèbres de Tim Burton   Jeu 18 Nov 2010 - 0:17

chtac a écrit:
oh pinaise ! j'ai comme l'impression que c'est la même personne qui avait fait une courte animation (mais sans paroles) que j'avais vu y a de ça plus de 15 ans sur arte !
c'était l'histoire d'une fillette qui aux douze coups de minuit, devait monter dans sa chambre mais elle avait peur des montres, du coup elle était toute effrayée et va quand même dans son lit pour dormir... et ça se termine sur un plan rapproché sur le haut de ses draps, qui laisse apparaitre le visage de la fillette ...mais sans ses yeux. Neutral

bref un truc bien space et c'était typiquement le même genre d'anim et vu que ça ressemble à ta video ça se pourrait que ça soit le même auteur... vais relancer mes recherches Smile
eheh trouvé !!! cheers cheers cheers
bon ok mes souvenirs sont un peu décalés mais bon c'est ça !
http://www.youtube.com/watch?v=UjgHbRrnjhU
A VOIR ABSOLUMENT !

_________________
" L'homme moderne découvre en fait qu'une société sept fois plus riche ressemble davantage à une automobile qui tournerait sept fois plus vite qu'à un marcheur qui aurait tout son temps "
Revenir en haut Aller en bas
darkdays
Admin par Intérim
Admin par Intérim
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5428
Age : 34
Localisation : La Forêt magique du Monde de Monsieur Fred
Emploi : Cryptkeeper
Loisirs : créer des topics sur un forum désert
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les noces funèbres de Tim Burton   Ven 3 Déc 2010 - 1:24

jne connaissais pas, j'adore Very Happy

_________________
despite all my rage i am still just a rat in a cage
---
so i wait my turn, i'm a modern man
so i wait in line, i'm a modern man
and the people behind me, they can't understand
makes me feel like, something don't feel right
like a record that's skipping and the clock keeps ticking
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/fantominus
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les noces funèbres de Tim Burton   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les noces funèbres de Tim Burton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [P.5] Gâteau des noces funèbres de Tim Burton
» Les Noces Funèbres de Tim Burton
» Les noces funèbres-Emily
» LES NOCES FUNEBRES de Tim BURTON
» Les Noces funèbres - Edition Collector inédite - Fev 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Mots-Niaques :: Arts, Sciences & Culture :: Cinéma-
Sauter vers: