Des Mots-Niaques

Vous avez envie de parler de tout et de rien sans vous prendre la tête ?
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la colère des pères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
darkdays
Admin par Intérim
Admin par Intérim
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5429
Age : 35
Localisation : La Forêt magique du Monde de Monsieur Fred
Emploi : Cryptkeeper
Loisirs : créer des topics sur un forum désert
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: la colère des pères   Lun 8 Juil 2013 - 22:59

Citation :

Trois pères divorcés sur une cheminée...

La liste des grues et autres clochers escaladés par des pères réclamant leurs enfants s'allonge. Hier, c'est à Grenoble que trois d'entre eux manifestaient.
Pères divorcés grimpeurs Paru dans leJDD

Samedi, à Grenoble, trois pères s'apprêtaient à passer la nuit sur la cheminée d'une usine. (Maxppp)

Ils ont voulu prendre de la hauteur pour que leur voix porte. Trois pères divorcés étaient, samedi soir, retranchés depuis la nuit de vendredi au sommet d'une cheminée d'une usine de chauffage à ­Eybens, dans la banlieue de ­Grenoble (Isère). Ils s'apprêtaient, avec eau et vivres, à passer la nuit à 70 m d'altitude. Au pied du bâtiment, un panneau indique : "Rendez-nous nos ­enfants!"

Les trois hommes se sont contactés via le collectif "La Grue jaune", né après l'action choc du Nantais Serge Charnay, resté perché trois jours sur une grue, en février. "Nous dénonçons les inégalités entre les hommes et les femmes. Un homme qui ne ramène pas ses enfants dans les délais sera poursuivi pour non-présentation d'enfant par la justice. Une femme, jamais!", lançait samedi depuis son perchoir Rodolphe Van Haute, technicien en fibre optique, habitant à Échirolles (Isère). Divorcé en 2009, il raconte ne pas avoir vu pendant six mois ses trois enfants, âgés de 9 à 16 ans. Selon lui, son ex-épouse est partie le 24 juin avec eux vivre à Los Angeles, aux États-Unis. À ses côtés, René Forney, 59 ans, qui dit n'avoir pas vu depuis 15 ans son fils unique, âgé de 30 ans.

Frédéric, ex-assistant maternel, bénéficiait d'une garde alternée

Le plus jeune du groupe, ­Frédéric Foroughi, 27 ans, venu de Belfort, a déjà quelques tours et clochers à son actif. En mai, il a passé une nuit sur une terrasse de la cathédrale d'Orléans. Le 22 juin, il est resté vingt-quatre heures en haut de la tour Schlossberg, à Forbach (Moselle). Il réclame la garde officielle de son fils Kelyan, 4 ans, et de sa fille Loryan, 3 ans, après le déménagement de leur mère, partie s'installer en Alsace avec ses enfants alors que, depuis leur divorce en 2011, il bénéficiait d'une garde alternée : il ne les voit plus que deux week-ends par mois. Cet ancien assistant maternel a fait appel de la décision, prise il y a huit mois par la juge aux affaires familiales, de confier leur garde à leur mère : "Je passe le 4 octobre, mais je ne me fais pas d'illusions. Je n'attends rien. C'est une cause collective que je plaide", confiait-il samedi.

Sans ombre ni vent, avec un mercure à 30°C ("là-haut, on ne peut pas travailler plus d'une heure quand il fait chaud", assurent des employés d'astreinte), les trois hommes, dégoulinants, ont dû se replier dans l'après-midi à mi-hauteur de la cheminée. Au sol, en lien avec le préfet, un commissaire tentait de négocier avec eux la tenue d'une table ronde avec le député de l'Isère Olivier Véran. "Pourquoi nous écouter aujourd'hui alors que nous tirons la sonnette d'alarme depuis des mois?", ont répondu les pères. Persuadées qu'ils finiront par craquer, les autorités confiaient la crainte que l'un d'eux, victime d'une insolation, chute d'une des échelles métalliques.

Frédéric Foroughi a annoncé samedi qu'il se rendra à son travail lundi, à Forbach. Mais, prévient-il, "en août, [il sera] en vacances et [il aura] le temps de mener d'autres actions, tous les jours".

Juliette Demey (avec Thierry Boinet, à Grenoble) - Le Journal du Dimanche

dimanche 07 juillet 2013
http://www.lejdd.fr/Societe/Social/Actualite/Trois-peres-divorces-sur-une-cheminee-617763

_________________
despite all my rage i am still just a rat in a cage
---
so i wait my turn, i'm a modern man
so i wait in line, i'm a modern man
and the people behind me, they can't understand
makes me feel like, something don't feel right
like a record that's skipping and the clock keeps ticking
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/fantominus
Wrathchild
Gypsy touch
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3109
Age : 32
Localisation : On the road
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: la colère des pères   Lun 8 Juil 2013 - 23:10

On y pense pas assez aux pères...

_________________


Où est ma vache?
Revenir en haut Aller en bas
 
la colère des pères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima
» [Discussion] J'arrive pas à me mettre en colère...
» A mes pères
» Mon expo de Pères Noël
» Tatsuhiko Yamagami - Les vents de la colère T2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Mots-Niaques :: Vie Pratique :: Le coin famille-
Sauter vers: