Des Mots-Niaques

Vous avez envie de parler de tout et de rien sans vous prendre la tête ?
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la récession

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
darkdays
Admin par Intérim
Admin par Intérim


Masculin
Nombre de messages : 5414
Age : 34
Localisation : La Forêt magique du Monde de Monsieur Fred
Emploi : Cryptkeeper
Loisirs : créer des topics sur un forum désert
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: la récession   Mar 28 Mai 2013 - 14:46

Citation :
La France en récession : c’est grave, docteur ?
15 mai 2013 à 12:29 (Mis à jour: 14:58)


Pénurie d'essence, à Lille, le 30 novembre 1973. La crise pétrolière avait déclenché la première phase de récession de la France. (Photo AFP)

Décryptage+infographie Les deux ans de stagnation de l'économie sont plus inquiétants que la légère «décroissance» annoncée mercredi, qui se généralise dans la zone euro.
Par DOMINIQUE ALBERTINI pour Libération

On le voyait venir, mais l'effet n'en est pas moins douloureux : selon l'Insee, la France est officiellement en récession depuis la fin de l'année 2012. Symbole d'un marasme économique qui n'en finit plus, ce nouvel épisode de «croissance négative» affole observateurs, politiques et investisseurs. Que recouvre exactement le concept de récession, quelles sont ses conséquences et son ampleur ailleurs en Europe ? Le point.

Qu'est-ce qu'une récession ?

Le terme «récession» désigne la situation économique d’un pays dont la production de richesses décroît pendant au moins deux trimestres consécutifs. C’est le cas de la France, dont la croissance a été de -0,2 % au quatrième trimestre 2012 puis au premier trimestre 2013. Notre pays connaît ainsi sa troisième récession depuis le début de la crise, après les phases de 2008-2009 (quatre trimestres) et de 2012 (deux trimestres). Les récessions sont des épisodes relativement rares : depuis 1949, la France n’en avait connu qu'à l’occasion du premier choc pétrolier, en 1974, puis en 1992-1993.



Quelles conséquences ?

La récession témoigne d’une très mauvaise situation économique, dont les conséquences se font immanquablement sentir sur l’emploi. Elle n’a pas pour autant de caractère prédictif. Par définition, c’est a posteriori que l’on constate l’existence d’une récession : son officialisation ne présage donc pas forcément de l’évolution à venir de la croissance ou de l’emploi. Le même terme recouvre par ailleurs des réalités diverses : entre la franche récession de 2008-2009, où le PIB a perdu jusqu’à 1,5% sur un trimestre, et la quasi-stagnation de l’épisode actuelle (-0,2%), la différence est réelle.

La situation n’en est pas moins préoccupante, car une croissance nulle, ou même légèrement positive, n’empêche pas le chômage de monter. En France, on estime qu’il faut au moins 1,5% de croissance pour que celui-ci diminue. Or, en 2013 comme en 2012, le PIB devrait rester quasi-stable: il est attendu à +0,1% par le gouvernement, ce qui n’empêche pas celui-ci d’espérer une baisse du chômage dès cette année. Cette faible croissance a par ailleurs un impact sur les recettes fiscales de l’Etat, entretenant la douloureuse question budgétaire. Enfin, l’officialisation d’un état récessif peut avoir un impact psychologique important, poussant les ménages à diminuer préventivement leur consommation et les entreprises à reporter leurs investissements.

Et ailleurs en Europe ?

François Fillon a convoqué une certaine dose de culot pour expliquer ce mercredi que la récession est «un problème français», dû avant tout à la politique du gouvernement. Non seulement la France a connu deux récessions sous la majorité précédente, mais en plus le phénomène se généralise en Europe. Espagne, Portugal, Grèce, Slovénie, République Tchèque, Finlande, Pays-Bas... Autant de pays qui voient leur PIB baisser, certains de longue date. L’Allemagne elle-même n’a échappé que d’extrême justesse à la récession, avec une hausse de 0,1% de son PIB au premier trimestre 2013, suivant une baisse de 0,7% fin 2012.

En fait, la zone euro dans son ensemble est en récession, avec une croissance de -0,2% sur les trois premiers mois de l’année. Seule à voir son salut dans la réduction des déficits à marche forcée, elle est plus que jamais l’homme malade de l’économie mondiale. Portés par des politiques monétaires accommodantes, Etats-Unis et Japon s’attendent à une accélération de leur croissance cette année.

et pour voir la "croissance de plusieurs pays de la zone euro sur les deux derniers trimestres", la suite par ici > http://www.liberation.fr/economie/2013/05/15/la-france-en-recession-c-est-grave-docteur_903047


_________________
despite all my rage i am still just a rat in a cage
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/fantominus
 
la récession
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cession de droits
» [AIDE] Cession de ligne
» Telemaison en procédure de cession
» Sécession chez Perry
» Livre sur la Guerre de Sécession

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Mots-Niaques :: Actualité & Informations :: Economie-
Sauter vers: