Des Mots-Niaques

Vous avez envie de parler de tout et de rien sans vous prendre la tête ?
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 alimentation du futur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
darkdays
Admin par Intérim
Admin par Intérim
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5429
Age : 34
Localisation : La Forêt magique du Monde de Monsieur Fred
Emploi : Cryptkeeper
Loisirs : créer des topics sur un forum désert
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: alimentation du futur   Jeu 11 Oct 2012 - 0:06

Citation :
Vous reprendrez bien un peu de steak d’herbe ?
Transformer le gazon en aliment pour l’homme, tel est le défi relevé par des chercheurs néerlandais. Et leurs premiers résultats sont prometteurs.
* De Volkskrant |
* René Didde |
* 4 octobre 2012

Gjalt De Haan est exploitant agricole dans la Frise, province du nord des Pays-Bas. Il emploie 35 personnes pour faucher l’herbe, entretenir les bords des fossés et faire fermenter la biomasse. Au tout début de ce siècle, Gjalt De Haan a remarqué que les années fertiles engendraient un gigantesque surplus d’herbe : environ 1,5 million de tonnes. L’agriculteur s’est alors demandé s’il était possible d’utiliser cette ressource pour fabriquer des produits à forte valeur ajoutée : des fibres pour le carton, de meilleurs aliments pour les porcs… et pourquoi pas des produits alimentaires pour les êtres humains ?

Du pur délire ? Pas du tout. Sept ans plus tard, des chercheurs de la société Nizo Food Research, à Ede, s’apprêtent à explorer de nouvelles pistes. Ils isolent notamment des protéines intéressantes comme la RuBisCO, une enzyme contribuant au processus de photosynthèse chez les plantes, pour les appliquer à l’alimentation humaine. “Nous disposons de la technologie nécessaire pour isoler les protéines de l’herbe et les utiliser dans des soupes, des sauces ou des desserts”, précise le chercheur Bart Smit. “Si nous parvenons à agglutiner la protéine et à lui donner une texture de viande, il n’est pas inconcevable que l’on puisse produire un jour un steak d’herbe”, ajoute René Floris, qui travaille également chez Nizo Food Research.

Tout a commencé par un test réalisé par Gjalt De Haan en 2006, avec entre autres des chercheurs de l’université de Wageningen et Courage, une plateforme d’innovation pour l’élevage de vaches laitières, dans la petite ville frisonne de Grouw. Si l’être humain ne peut pas consommer d’herbe, c’est parce que son système digestif n’est pas en mesure de décomposer correctement ces fibres végétales. Les acides aminés présents dans l’herbe ne peuvent donc pas être libérés pour contribuer par exemple à la construction des muscles. Un phénomène d’autant plus frustrant que les acides aminés contenus dans l’herbe sont parfaits pour les êtres humains. “Il y a un certain nombre d’acides aminés que nous ne pouvons pas fabriquer nous-mêmes. L’herbe les contient tous”, explique Johan Sanders, professeur d’agrotechnologie et de sciences de l’alimentation à l’université de Wageningen.

Après avoir broyé de grandes quantités d’herbe, Johan Sanders et ses collaborateurs ont commencé à travailler sur le jus de protéine obtenu. Ils sont parvenus à augmenter la quantité de protéine récupérée. La RuBisCO peut ainsi faire d’un porc un herbivore. L’animal, omnivore comme les êtres humains, est lui aussi incapable de digérer les fibres de l’herbe. Si le porc était nourri à l’aide d’une telle protéine raffinée, il y trouverait une excellente source d’acides aminés.

“La composition en acides aminés de la RuBisCO est nettement meilleure que celle de la protéine du maïs et n’a rien à envier à celle du soja, qui est souvent un ingrédient de base de l’alimentation porcine”, ajoute Johan Sanders. Une substitution pourrait avoir une incidence majeure sur l’importation de germes de soja en provenance du Brésil, dont la culture est encore souvent associée à la destruction de la forêt tropicale. “Il y a dans notre pays assez d’herbe pour remplacer la protéine des germes de soja par la protéine de l’herbe, qui suffirait à alimenter en totalité les 12 millions de cochons des Pays-Bas, explique Johan Sanders. Et il resterait assez à brouter pour nos 4 millions de vaches.”

Enfin, il y a le cas des êtres humains. “La protéine RuBisCO est plus nourrissante que le soja et se digère mieux sous forme de gélifiant dans les desserts, d’agent de texture dans les mousses et de stabilisateur d’émulsions dans les soupes”, reprend René Floris. La protéine de soja, que l’on utilise pour ces applications, doit souvent être complétée par des additifs. “Mais la protéine de l’herbe, la RuBisCO, fait le travail sans aucune aide.” Les prés verdoyants seront-ils bientôt fauchés pour produire des steaks d’herbe ? Les terrains de sport et les étendues d’herbe dans les parcs serviront-ils à fabriquer des yaourts compacts et versera-t-on le produit de la tonte de votre jardin dans la mousse au chocolat ? Pas du jour au lendemain, pense Hans Van Trijp, professeur de marketing et spécialiste du comportement des consommateurs à Wageningen. “Mais la RuBisCO va certainement gagner du terrain.”

http://www.courrierinternational.com/article/2012/10/04/vous-reprendrez-bien-un-peu-de-steak-d-herbe
RuBisCO, RuBisCO... cycle de Calvin scratch

fixation du CO2 et donc réduction de l'effet de serre ? Idea
mais qui dit enzyme dit influence de la température, du pH, de cations genre magnésium
avec un être humain pas fièvreux, sous cure de Magné B6
oui mais qui dit photorespiration, dit mitochondrie, peroxysome et chlo-ro-plaste...
en mâchant un Hollywood Chewing Gum à la chlorophylle avec des panneaux solaires fixés sur la tête, ça peut marcher ! face


_________________
despite all my rage i am still just a rat in a cage
---
so i wait my turn, i'm a modern man
so i wait in line, i'm a modern man
and the people behind me, they can't understand
makes me feel like, something don't feel right
like a record that's skipping and the clock keeps ticking
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/fantominus
darkdays
Admin par Intérim
Admin par Intérim
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5429
Age : 34
Localisation : La Forêt magique du Monde de Monsieur Fred
Emploi : Cryptkeeper
Loisirs : créer des topics sur un forum désert
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: alimentation du futur   Mer 17 Juil 2013 - 21:05

Citation :

The Lepsis is a Terrarium for Growing Edible Bugs at Home!


Ourasanah collaborated with KitchenAid to develop the Lepsis, a small, decorative unit that can rest on a kitchen counter. The unit addresses the question of how to produce large amounts of protein without devoting more land space to the cultivation of insects, and it was just announced as a finalist in the INDEX awards. According to Ourasanah, 80 percent of the world population already eats insects, and introducing edible bugs to rapidly-expanding urban populations could significantly reduce the impact of meat production on the environment.

The Lepsis is a vessel that can be used to grow insects for food. The product consists of four individual units that are each designed to breed, grow, harvest and kill grasshoppers, and they combine to form a decorative kitchen product. “In order to move toward a sustainable future, we must do away with our culinary hangups and redefine the paradigm of food,” explains Ourasanah. Even though growing and eating insects is pretty repulsive to many people in the developed world, an attractive product like the Lepsis could help people to warm to the idea.



http://inhabitat.com/mansour-ourasanah-designs-a-vessel-for-farming-edible-insects-at-home/lepsis-2/

_________________
despite all my rage i am still just a rat in a cage
---
so i wait my turn, i'm a modern man
so i wait in line, i'm a modern man
and the people behind me, they can't understand
makes me feel like, something don't feel right
like a record that's skipping and the clock keeps ticking
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/fantominus
darkdays
Admin par Intérim
Admin par Intérim
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5429
Age : 34
Localisation : La Forêt magique du Monde de Monsieur Fred
Emploi : Cryptkeeper
Loisirs : créer des topics sur un forum désert
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: alimentation du futur   Dim 1 Sep 2013 - 19:34


_________________
despite all my rage i am still just a rat in a cage
---
so i wait my turn, i'm a modern man
so i wait in line, i'm a modern man
and the people behind me, they can't understand
makes me feel like, something don't feel right
like a record that's skipping and the clock keeps ticking
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/fantominus
Night
Hime Sama
Hime Sama
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2137
Age : 31
Localisation : tokyo
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: alimentation du futur   Jeu 3 Oct 2013 - 12:20

scratch
Revenir en haut Aller en bas
darkdays
Admin par Intérim
Admin par Intérim
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5429
Age : 34
Localisation : La Forêt magique du Monde de Monsieur Fred
Emploi : Cryptkeeper
Loisirs : créer des topics sur un forum désert
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: alimentation du futur   Jeu 31 Mar 2016 - 13:49

Citation :

Baume des Anges


D’incroyables petites fioles qui parfument plats salés et sucrés.

Pour quelques initiés, il y a eu la cuisine aux huiles essentielles ; mais celles-ci très difficiles à utiliser ont fait quelques ravages et allergies ! A proscrire à priori, car comme en cosmétique il ne faut pas faire n’importe quoi avec les huiles essentielles.
L’autre jour j’ai eu la chance de rencontrer Laurent Dreyfus-Schmidt, un agriculteur drômois passionné. Il cultive diverses sortes de plantes, fait appel à des voisins- amis pour les espèces qu’il n’a pas. Ayant mis au point un procès d’extraction verte à basse température sans thermolyse, oxydation, ni hydrolyse ; il obtient une essence au goût parfait de la plante. Depuis quelques années il travaille avec une centaine de chefs étoilés qui utilisent ses « Extraits de Plantes Heureuses ». Avec lui, le persil a du goût de persil ; le romarin de romarin ; la bergamote de bergamote et idem pour quelques 50 références.
http://levasiondessens.com/baume-des-anges/

dans cet article, la bloggeuse nous dit aussi
"Cependant vous comme moi, commun des mortels, nous n’avons pas toujours accès à la même qualité de produits que les grands chefs et surtout nous n’avons pas une brigade de petites mains pour couper, ciseler, distiller herbes, plantes et écorces !"
Citation :
Basilic Grand Vert Pascal parrainé par Pascal Barbot à L’Astrance

Bergamote Tardive parrainé par Guy Krenzer chez Lenôtre

Céleri parrainé par Stéphane Jégo de L’Ami Jean

Coriandre de Mai parrainé par Philippe Mille au restaurant Les Crayères

Estragon Français parrainé par Dan Barber au Blue Hill

Fenouil Graines parrainé par Curtis Duffy au Grace

Géranium Bourbon parrainé par Sébastien Vauxion au restaurant Le Kintessence

Lavande parrainé par Carla Mauro Colagreco au restaurant Mirazur

Lime de Tahiti Petitgrain par Arnaud Faye Auberge du Jeu de Paume

Menthe Anglaise parrainé par Cédric Grolet au Meurice

Persil Plat d’Italie parrainé par Arnaud Lallement du restaurant l’Assiette Champenoise

Shiso Green Kaori parrainé par Jocelyn Herland au Dorchester

Thym Les Roches parrainé par Thomas Keller au restaurant French Laundry

Verveine Citronnée Exotique parrainé par Régis & Jacques Marcon au restaurant Régis & Jacques Marcon
http://blog.chefsimon.lemonde.fr/le-baume-des-anges-des-aromes-naturels-en-cuisine/
les grands chefs pulvérisent aussi

dans les petits restaurants, le label "fait maison" est déjà douteux, dans les grandes cuisines il faudra aussi se demander si le chef a utilisé de la main-d'oeuvre découpeuse ou pulvérisatrice. moins de main-d'oeuvre, plus de fioles pour un même prix voire plus cher

_________________
despite all my rage i am still just a rat in a cage
---
so i wait my turn, i'm a modern man
so i wait in line, i'm a modern man
and the people behind me, they can't understand
makes me feel like, something don't feel right
like a record that's skipping and the clock keeps ticking
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/fantominus
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: alimentation du futur   

Revenir en haut Aller en bas
 
alimentation du futur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passé, Présent et Futur
» NEWBIE > Futur achat ! Un ERBE/E-Revo/ERevo/BL ! Oh oui !
» Conseils et questions pour choisir sa futur Télé HD
» Alimentation/Alim/Secteur/Adaptateur
» alimentation 12 V 30 ampères pas chère..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Mots-Niaques :: Loisirs Divers :: Cuisine-
Sauter vers: