Des Mots-Niaques

Vous avez envie de parler de tout et de rien sans vous prendre la tête ?
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 il n'y a pas de petites économies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
darkdays
Admin par Intérim
Admin par Intérim
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5429
Age : 34
Localisation : La Forêt magique du Monde de Monsieur Fred
Emploi : Cryptkeeper
Loisirs : créer des topics sur un forum désert
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: il n'y a pas de petites économies   Dim 16 Sep 2012 - 11:30

Citation :
Citoyens, à vos balais !

Plusieurs villes des Pays-Bas demandent désormais aux habitants de s'associer à l'entretien des espaces publics. Les édiles ne manquent pas d'idées pour faire des économies sur leurs budgets municipaux. Exemples.
14.09.2012 | Andreas Kouwenhoven | NRC Handelsblad

L’échevin Bob Bergkamp a reçu voici peu une lettre d’une résidente furieuse. Elle l’invitait à venir voir près de chez elle le petit parc où l’herbe n’avait pas été tondue depuis un certain temps. Bergkamp s’y est rendu à bicyclette et a pu lui-même constater que l’herbe était haute. Et qu’a-t-il dit à la résidente ? "Passons un accord : nous allons tondre et vous, avec vos voisins, vous allez nettoyer la rue et entretenir les gouttières".

Quoi de plus normal, estime l’échevin Bob Bergkamp, que de demander à un résident de se mobiliser. ?! Sa ville, Breda [au sud des Pays-Bas], passe ainsi des accords avec les citoyens pour qu’ils exécutent des tâches prises en charge, jusqu’à récemment, par les pouvoirs publics.
L’entretien des rues, des espaces verts, des parcs : quelque 2 000 habitants de Breda s’en occupent désormais eux-mêmes.

Les finances de la municipalité s’en portent mieux. En déléguant des tâches aux administrés, la ville économise chaque année un million d’euros sur
les travaux d’entretien. Ce qui se passe à Breda a lieu partout aux Pays-Bas : pour dépenser moins, les municipalités se déchargent de plus en plus
de leurs tâches sur les habitants. Cette évolution porte un nom : "autogestion". Elle se reflète dans toutes sortes d’initiatives.

Feuilles mortes et crottes de chiens

Prenons la benne de collecte des feuilles mortes, dans de nombreuses petites municipalités. Cet automne, les habitants pourront y jeter eux-mêmes leurs feuilles. Et dans plusieurs villes, la benne a été supprimée pour réduire les coûts. "Nous faisons appel au sens de la responsabilité des citoyens", dit un porte-parole de la municipalité d’Eindhoven.

Les détritus sur la voie publique constituent aussi un poste intéressant de compression des dépenses. A Amsterdam, les résidents sont encouragés à "adopter" des conteneurs à ordures. Et à nettoyer la saleté aux alemntours de "leur" conteneur. "En échange, nous organisons une fois l’an un événement pour mettre en avant leur action ", dit Onno Hoogerhuis, responsable de la collecte dans le quartier nord d’Amsterdam. Il ignore à combien se chiffrent les économies réalisées ainsi par la municipalité, mais pense qu’elles sont minimes. "Nous le faisons surtout pour les habitants. Ils aiment vivre dans un environnement propre".

A Arnhem, la municipalité est allée plus loin. Au début de l’année, 600 des 1300 bennes à ordures installées dans les quartiers périphériques ont été retirées. La mesure s’inscrit dans un programme de réduction des coûts des services de la voirie qui permet chaque année à la ville d’économiser 460 000 euros. Les agents municipaux ramassent moins les feuilles, balaient moins, ne nettoient plus les parcs à chiens.
Globalement, la ville peut devenir 2,5 fois plus sale, ont décidé le maire et ses adjoints.

Des sponsors pour les rond-points

Les rond-points n’échappent pas non plus aux coupes budgétaires appliquées par les municipalités. Ils coûtent cher aux pouvoirs publics :
1 000 euros par an. C’est trop, estiment une quarantaine de municipalités néerlandaises, qui font "sponsoriser" leurs rond-points par des entreprises et institutions ; en contrepartie, celles-ci bénéficient d'une pancarte à leur nom sur le rond-point. "On ne peut rêver meilleure publicité", dit Bart Keuper, de Rotondespecialist, une société qui administre les rond-points de douze municipalités et recherche des sponsors. Chaque jour, des milliers de voitures circulent sur ces rond-points.

Quelles sont les répercussions de toutes ces compressions budgétaires ? Les résidents sont-ils satisfaits de se voir déléguer de plus en plus de tâches assumées auparavant par les municipalités ? A Arnhem, les plaintes se multiplient depuis le retrait des poubelles publiques. "Nous ne sommes pas inondés de réclamations", nuance un porte-parole de la municipalité, "mais la disparition des poubelles a été remarquée". Les résidents qui souhaitaient conserver leur poubelle avaient la possibilité de l’"adopter" pour assurer son financement. Mais ils ne l’ont pas fait. Seulement 80 poubelles ont été remises en place.

A Buren, le plan proposé par la municipalité a suscité encore moins d’enthousiasme. En juin, la ville a retiré 500 lampadaires pour économiser
50 000 euros. Ils pouvaient être ensuite loués par les résidents. Seulement trois résidents se sont montrés intéressés.

A Breda, en revanche, les citoyens s’intéressent à l’entretien des espaces verts, selon l’échevin Bob Bergkamp.

Il voit se développer un nouveau sens de la responsabilité à l’échelle des quartiers. Des voisins qui avant n’échangeaient pas un mot, ratissent à présent côte à côte. Il reçoit cependant régulièrement des plaintes sur la qualité de l’entretien de la ville. Mais Bob Bergkamp ne s’en inquiète pas :"Quand les pouvoirs publics cherchent à responsabiliser les résidents à propos de leur environnement, ils ne doivent plus intervenir. Nous n’allons pas prescrire au millimètre près les emplacements des parterres et la hauteur de l’herbe. C’est aux résidents d’en décider eux-mêmes".

Une telle approche éprouve aussi les fonctionnaires municipaux. "Ils sont souvent inquiets à l’idée de se dessaisir de tout", fait remarquer Bob Bergkamp. "Ils se disent : bientôt, tout se mettra à pousser n’importe comment dans la ville. Je leur réponds : et alors ? L’herbe sera un peu plus haute, c’est tout. J’aime la diversité".

http://www.courrierinternational.com/article/2012/09/14/citoyens-a-vos-balais

_________________
despite all my rage i am still just a rat in a cage
---
so i wait my turn, i'm a modern man
so i wait in line, i'm a modern man
and the people behind me, they can't understand
makes me feel like, something don't feel right
like a record that's skipping and the clock keeps ticking
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/fantominus
Wrathchild
Gypsy touch
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3109
Age : 31
Localisation : On the road
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: il n'y a pas de petites économies   Dim 16 Sep 2012 - 11:46

Ce n'est pas inintéressant... Si je prends la situation de ma commune:
- obligation de déneiger le trottoir en hiver
- obligation de ramasser la pêche que le chien vient de poser (amende prévue mais jamais personne pour verbaliser...)

ça m'arrive de passer un coup de balai sur le trottoir pour virer les feuilles, graines et autres trucs. ça prend 5-10 minutes pour rendre le tout propre. J'arrache aussi les mauvaises herbes qui poussent dans le caniveau.

Par contre je doute que tout le monde se mette à faire ça en France, notamment dans certains quartiers. Il y aura toujours quelqu'un qui dira "il y a des gens payés pour ça".

Sauf que ça me gave de voir les types avec leur soufflerie sur le dos pour les feuilles, alors qu'un râteau ferait pareil avec des économies de carburant.

Je pense néanmoins que ce que les administrés font, c'est autant de charge de travail pour les services municipaux en moins, et donc réduction des effectifs à prévoir.

Par contre, il faut laisser les poubelles! Pour l'entretien des parcs, ça demande une logistique plus lourde. Pourquoi ne pas mettre à la disposition des administrés le matériel adéquat ou qu'on puisse se joindre aux services municipaux?


Quant aux économies réalisées, elles devraient être utilisées pour des dépenses sociales ou quelque chose du genre.

_________________


Où est ma vache?
Revenir en haut Aller en bas
darkdays
Admin par Intérim
Admin par Intérim
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5429
Age : 34
Localisation : La Forêt magique du Monde de Monsieur Fred
Emploi : Cryptkeeper
Loisirs : créer des topics sur un forum désert
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: il n'y a pas de petites économies   Sam 13 Oct 2012 - 1:23

Wrathchild a écrit:


Par contre je doute que tout le monde se mette à faire ça en France, notamment dans certains quartiers. Il y aura toujours quelqu'un qui dira "il y a des gens payés pour ça".

dans un petit patelin où le peu de gens qui y vivent, comprennent aisément qu'il en va également de leur bien-être, de leur bien vivre au delà de leurs murs mais dans des villes, là où justement il y a du monde et donc plus de bras, la logique est tout autre :/

Wrathchild a écrit:


Je pense néanmoins que ce que les administrés font, c'est autant de charge de travail pour les services municipaux en moins, et donc réduction des effectifs à prévoir.

ou de les réaffecter à des missions qui, faute de temps et d'argent, ne sont pas accomplies, genre parfaire le tri sélectif des poubelles qui vont actuellement à l'incinération parce qu'1 élément non recyclable s'y trouve

Wrathchild a écrit:
Par contre, il faut laisser les poubelles! Pour l'entretien des parcs, ça demande une logistique plus lourde. Pourquoi ne pas mettre à la disposition des administrés le matériel adéquat ou qu'on puisse se joindre aux services municipaux?
oh que oui, elles sont utiles les poubelles ! jne crois pas à la théorie du moins de poubelles, moins de déchets.
et souvent dans les parcs, il n'y pas de tri, juste une poubelle unique (quand on a la croise).

_________________
despite all my rage i am still just a rat in a cage
---
so i wait my turn, i'm a modern man
so i wait in line, i'm a modern man
and the people behind me, they can't understand
makes me feel like, something don't feel right
like a record that's skipping and the clock keeps ticking
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/fantominus
darkdays
Admin par Intérim
Admin par Intérim
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5429
Age : 34
Localisation : La Forêt magique du Monde de Monsieur Fred
Emploi : Cryptkeeper
Loisirs : créer des topics sur un forum désert
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: il n'y a pas de petites économies   Mer 17 Juil 2013 - 19:02

Citation :
L’Internet bientôt imposé aux contribuables

Ce n’est encore qu’un projet, et les Français ne seront pas tous concernés. Mais Bercy veut généraliser les télédéclarations pour les impôts.


Adieu papiers, crayons, stylos. Place à l’administration virtuelle. Les Français ont cinq ans — du moins la plupart d’entre eux — pour dire adieu à la bonne vieille déclaration de revenus qu’ils timbraient et envoyaient par la Poste. Une page va bientôt se tourner. Cette année, le nombre de télédéclarations (déclarations en ligne) a augmenté de 6% par rapport à 2012. Près d’un contribuable sur trois a en effet procédé de la sorte. Mais ce n’est pas assez pour Bercy, selon lequel 63% des 36,4 millions de foyers fiscaux optent encore pour la version papier. Le ministre des Finances Pierre Moscovici et son ministre délégué au budget Bernard Cazeneuve souhaitent que « cette montée en puissance de la télédéclaration » se poursuive dans les prochaines années. Alors en 2018, d’après nos informations, certaines catégories de contribuables n’auront plus le choix : la télédéclaration deviendra obligatoire pour beaucoup d’entre nous — mais le ministère n’a pas encore révélé qui exactement sera concerné. La mesure s’inscrit dans le « choc de simplification » promis par le président Hollande pour alléger les procédures administratives.

Faire des économies

Avec en toile de fond, bien sûr, la volonté réaffirmée de faire des économies pour combler les déficits publics. « En France, la dépense publique atteint 57% du PIB, et c’est un niveau record dans les pays développés », martelait encore hier dans nos colonnes le patron de Bercy, Pierre Moscovici.

Il n’y a pas que les impôts. Le gouvernement entend faciliter les démarches administratives des particuliers et entreprises en développant les services en ligne, comme la « pré-plainte » sur Internet, les déclarations de décès, les demandes de logement. Même une procédure de déclaration de grossesse en ligne doit être mise en place au premier semestre 2014.

Dans le même temps, de plus en plus de foyers ont accès à Internet. Une étude de l’Insee parue en juin 2013 révèle que la fracture numérique s’est considérablement réduite en France depuis cinq ans. En 2012, 78% des plus de 15 ans déclaraient avoir un accès à Internet à leur domicile, ils étaient 54% en 2007. L’heure est plus que jamais au zéro papier, un concept développé dès les années 1950 par l’ingénieur japonais Taiichi Ono. Derrière le slogan, la dématérialisation des procédures administratives doit favoriser un développement plus durable. La production de papier représente 40% de l’exploitation forestière mondiale. Dans un monde idéal, on ne couperait plus d’arbres pour fabriquer du papier, on ne polluerait plus l’air avec les camions qui les distribuent… et on gagnerait du temps libre en télédéclarant ses revenus!

http://www.leparisien.fr/espace-premium/fait-du-jour/l-internet-bientot-impose-aux-contribuables-08-07-2013-2963601.php

_________________
despite all my rage i am still just a rat in a cage
---
so i wait my turn, i'm a modern man
so i wait in line, i'm a modern man
and the people behind me, they can't understand
makes me feel like, something don't feel right
like a record that's skipping and the clock keeps ticking
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/fantominus
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: il n'y a pas de petites économies   

Revenir en haut Aller en bas
 
il n'y a pas de petites économies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pour les petites fesses lol
» Les animaux des "Drôles de petites bêtes"
» Petites phrases rigolotes
» Mes petites Rattes
» petites babioles pour nous les filles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des Mots-Niaques :: Actualité & Informations :: Politique-
Sauter vers: